100 ans après la révolution russe : un exil fondateur (1917-2017)

illustration_actu_350px.jpg

Extrait du passeport Nansen d'un réfugié russe issu de nos fonds numérisés

La révolution russe et la guerre civile qui l’a suivie ont provoqué l’exode de près de deux millions de personnes, dont beaucoup seront privées de leur nationalité. Cette situation est à l’origine de la création du premier statut international des réfugiés. Les exilés russes sont les premiers bénéficiaires de ce statut et du passeport Nansen.

L’Ofpra a organisé une série de conférences sur l’histoire des réfugiés russes, de leur protection et de leurs descendants jusque dans la quête de l’histoire familiale. Le film de Valentine Varéla Nansen, un passeport pour les apatrides  a été présenté.

A cette occasion la galerie de réfugiés célèbres s’enrichit de deux portraits de réfugiés russes en France :

  • l’écrivain Vladimir Nabokov, auteur de Lolita et dont viennent de paraitre les  Lettres à Véra (Fayard)

  • Le scénariste et dialoguiste Jacques Companeez, auteur de plus de 80 scénarios dont celui de Casque d’or (1952) réalisé par Jacques Becker.

 

Prochainement seront mises en ligne dans un nouveau portail les archives de l’Office des réfugiés russes (1924-1952).

Plan du site