Marc Chagall

Artiste-Peintre

Réfugié Russe de 1933 à 1937

 

Il est né Moïse Chagaloff le 7 juillet 1887 à Vitebsk, dans l’actuelle Biélorussie. Il est l’aîné de neuf enfants d’une famille modeste de Juifs hassidiques. Montrant un grand talent pour le dessin, il se rend, à vingt ans, à Saint Petersbourg où il apprend à peindre, tout en faisant de petits travaux.

Marc Chagall accueille avec enthousiasme la Révolution bolchevique en 1917, qui met fin à la guerre et fait des Juifs des citoyens comme les autres. Il devient Commissaire des arts à Vitebsk, dirige une école d’art, et organise festivals et manifestations révolutionnaires. Mais les leaders communistes locaux n’apprécient guère son art et l’on critique son "manque de vision révolutionnaire". Il quitte ses fonctions et, refusant que son art soit censuré et acculé à la misère, il quitte son pays en 1922.

C’est à Paris, où il a déjà séjourné de 1911 à 1914, que Marc Chagall s’installe comme réfugié. Il continue à peindre et acquiert une importante notoriété mais, classé "artiste dégénéré" par les Nazis, il doit fuir le régime de Vichy qui lui retire en 1943 la nationalité française qui lui avait été refusée dans un premier temps avant d’être enfin accordée en 1937. Grâce à une invitation du MOMA à New York et l’intervention du Rescue Committee, Chagall quitte fin 1940 la France pour se réfugier avec sa famille à New York pendant la 2e Guerre Mondiale.

A la fin de la Guerre, Marc Chagall se voit restituer sa nationalité française. Il bénéficie d'une reconnaissance internationale : il assiste aux rétrospectives de son œuvre au MOMA, puis à Paris et ailleurs en Europe. Il revient à Paris en 1948, s’installe d’abord à Orgeval et ensuite à Vence dès 1950. Dans le Midi, il commence à diversifier les techniques artistiques en se consacrant à la céramique, la sculpture, le vitrail et à la mosaïque. Pendant 20 ans, il répond à de nombreuses commandes monumentales, publiques ou privées. En septembre 1964, répondant à celle d’André Malraux, il peint le plafond de l’Opéra Garnier. En 1966, il fait don à l’Etat français des œuvres du cycle Message Biblique, qui conduit à la création du Musée national Message Biblique Marc Chagall (intitulé aujourd’hui Musée national Marc Chagall) à Nice, inauguré en 1973.

Il est décédé le 28 mars 1985 à Saint-Paul de Vence. Il était grand-croix de la Légion d’honneur.

http://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/chagall/

Plan du site