Marek KIRSZENBAUM

Ancien Directeur de Recherches au CEA, biologiste moléculaire, immunologiste

Réfugié apatride ex-polonais de 1969 à 1976

 

Marek Kirszenbaum est né le 10 janvier 1947 à Varsovie (Pologne). Etudiant en chimie à l’Université de Varsovie, il est contraint de quitter son pays en 1968, victime de la politique antisémite du gouvernement de l’époque. Sa nationalité lui est alors retirée.

Exilé en France en novembre 1968, Marek Kirszenbaum se voit reconnaître le statut de réfugié apatride ex-polonais en 1969. Il peut ainsi, grâce à ce statut et à une bourse du CROUS poursuivre ses études à la Faculté des Sciences de Paris. En 1971 il soutient sa thèse de doctorat en chimie-physique et obtient une bourse d’études du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA). En 1976 il soutient sa thèse de doctorat d’état ès sciences et, en 1977, il intègre le CEA en qualité d’ingénieur-chercheur.

Marek Kirszenbaum, un des pionniers de l'introduction des techniques de biologie moléculaire en France dans le domaine médical, entreprend dès 1981 les recherches des mécanismes moléculaires du  système immunitaire et de l'embryogénèse.

Ses travaux sont récompensés en 1988 par la plus haute distinction scientifique du CEA «Médaille et Prix CEA ».

Il poursuit ses recherches sur les mécanismes moléculaires de la tolérance immunitaire entre la mère et son fœtus au cours de la grossesse et introduit de nouveaux concepts de la réponse immunologique.

Responsable du Groupe des Recherches sur l'Expression des Gènes, il découvre et caractérise un nouveau gène et la protéine correspondante, impliqués dans la fonction immunologique des cellules "tueuses" sanguines.

Nommé directeur adjoint du Service de Neuro-Virologie, il étudie les interactions du virus VIH/SIDA avec les cellules sanguines souche et met en évidence un mécanisme moléculaire inédit par lequel les virus détruisent ces cellules précoces. Cette découverte pourrait contribuer à un élargissement des moyens des traitements des infections dues au VIH.

Marek Kirszenbaum est l'auteur de nombreux articles scientifiques dans des journaux avec comité de lecture et présentés lors de congrès internationaux. Ses recherches ont donné également lieu à la publication de plusieurs brevets internationaux.

Actuellement consultant international, Marek Kirszenbaum en qualité de Professeur associé à l'Université Notre-Dame d'Haïti, Port-au-Prince et membre de l'ASM (American Society for Microbiology) met son expérience au service du renforcement des systèmes de santé dans les pays à faible revenu, dans le cadre des actions menées par le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) et l'ASM à Haïti et en Afrique francophone.

Plan du site