Wali Mohammadi

Auteur du livre "De Kaboul à Calais, l'incroyable périple d'un jeune afghan"

Réfugié afghan de 2005 à 2008

 

Wali Mohammadi est né le 5 juin 1987 dans une famille Tadjik d’Afghanistan. À six ans, ses deux frères de treize et de dix-sept ans meurent dans l’épicerie familiale frappée par une roquette. Il est encore très jeune quand son père est arrêté par les Talibans et meurt des suites des tortures subies en prison.

En 1999,  il quitte une première fois son pays pour l’Iran avec des connaissances. Il revient après l’intervention américaine qui met fin au régime des Talibans. En 2002, sa mère est tuée dans un attentat à la bombe sur un marché. Il décide de repartir. À seize ans, il traverse l'Asie, puis l'Europe, à pied, à cheval, en auto, en camion et même en canot pneumatique, pour enfin arriver à Calais. Il attend de passer en Angleterre quand une famille française l'accueille et l'aide dans ses démarches. Étant mineur, cette nouvelle famille le prend en tutelle. Il dépose une demande d’asile à l’Ofpra qui est acceptée en 2005, à trois mois de ses dix-huit ans.

Naturalisé français, Wali Mohammadi écrit De Kaboul à Calais, l’incroyable périple d’un jeune afghan, avec le journaliste Geoffroy Deffrennes. Paru chez Robert Laffont, ce livre-témoignage suit le parcours éprouvant de nombreux demandeurs d’asile et marque les consciences. En 2009, Wali Mohammadi est auditionné par le groupe socialiste à l’Assemblée nationale.

Après l’obtention d’un BEP et CAP, il travaille en boulangerie, mais se sent limité dans cette activité. Il reprend donc ses études en cours du soir en vue d'un baccalauréat qu'il obtient tout en travaillant. En septembre 2010, il entre en faculté de droit à Lille et y termine ses études avec succès. Depuis 2013, il étudie les sciences politiques.

En 2014-2015, travaillant cette fois comme interprète et traducteur en trois langues, il étudie la diplomatie internationale au Canada à l’Université de Montréal dans le but de mieux servir la France, son pays d’adoption. Pour lui, œuvrer en politique est un moyen d'améliorer la vie des gens et il souhaite entreprendre une carrière de diplomate. Son but est d’apporter plus d’humanité dans cette sphère d'activité et d'influence.

Plan du site