Ouvrir le menu

Je suis un(e) mineur(e) non accompagné(e), puis-je demander l’asile ? Quelle sera la procédure ?

Comme les majeurs, les mineur(e)s non accompagné(e)s doivent s'adresser à la préfecture de leur lieu de résidence pour entamer les démarches afin de solliciter l'asile en France. Toutefois, en tant que mineur, vous ne pouvez engager une procédure juridique ou administrative sans avoir de représentant légal.

Dès lors, si vous vous présentez à la préfecture sans représentant légal, les personnels de la préfecture informeront le Procureur de la République afin qu'un administrateur ad hoc soit désigné. Seul le représentant légal peut retirer un formulaire de demande d'asile auprès de la préfecture. C'est également à lui que revient de faire toutes les démarches administratives vous concernant. Si vous bénéficiez d'une tutelle d'État prononcée par un juge, ce sont les services de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) de votre département de résidence qui se chargeront d'entreprendre toutes ces démarches.

Le dossier de demande d'asile doit être rempli en français et signé par votre représentant légal avant d'être envoyé à l'Ofpra par voie postale. (Voir la rubrique « À qui envoyer mon dossier de demande d’asile ? Dans quels délais ? »).

Si le dossier est complet, il est alors enregistré puis une lettre d’introduction  vous est envoyée ainsi qu’à votre représentant légal. Vous serez ensuite convoqué avec votre représentant légal pour un entretien à l'Ofpra (Voir la rubrique « Je suis un(e) mineur(e) non accompagné(e), comment se déroulera l’entretien à l’Ofpra ? »).

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le guide de l’asile pour les mineurs isolés en France, édité par l’Ofpra.

Plan du site